Devenir parolier : un objectif

devenir parolier un reve

Soyons honnête : devenir parolier n’a pas toujours été un but pour moi. Au début, c’était plutôt un rêve qui me paraissait inaccessible. Mais aujourd’hui, j’ai décidé de transformer ce rêve en un objectif concret et de tout mettre en œuvre pour en faire une réalité.

Petit retour en arrière

Ma passion pour l’écriture remonte au début des années 2000. J’avais alors une quinzaine d’années et des idées plein la tête. Autant de sujets et d’histoires sur lesquels il me tenait à cœur d’écrire. Il est certain que mon goût prononcé pour la langue de Molière m’a en partie été transmis par des professeurs de français passionnés et passionnants. Mais l’écriture m’occupait bien plus que dans le cadre scolaire et je composai donc mes premiers textes à cette époque. Évidemment, le phrasé était encore hésitant et les créations étaient loin d’être parfaites. Peu importe ! J’écrivais et j’aimais ça. Rien ne m’arrêterait donc.

« Je veux être parolier » : oui mais non

Parmi les poèmes et autre nouvelles, un style d’écriture pris rapidement le dessus sur les autres : les paroles de chansons. D’autant plus qu’à l’époque, j’avais la chance de correspondre avec des acteurs de l’industrie musicale, dont certains grands auteurs. Leur appréciation de mon travail était une source incroyable de motivation et leurs conseils m’aidaient constamment à m’améliorer. Malheureusement (ou heureusement, d’ailleurs !), ma famille accordait une importance particulière aux études et il m’était devenu difficile de combiner mes études universitaires et ma passion pour l’écriture de chansons. J’ai donc dû mettre de côté mes envies de devenir parolier et prendre la plume (ou plutôt, le clavier) pour rédiger mes synthèses de cours et thèses de fin d’étude. Non sans me jurer qu’un jour, je reviendrais à mes premières amours.

ecriture paroles

Et maintenant …

Les plus mathématiciens d’entre vous auront deviné que j’entre de plain-pied dans la trentaine. Cette période fabuleuse de la vie où tout change autour de vous : la famille s’agrandit, de nouvelles perspectives s’ouvrent à vous dans le monde du travail, les premières briques de votre futur nid douillet sont posées, etc.

Deux choses en tout cas n’ont pas changé : j’ai toujours des idées plein la tête et j’aime toujours autant notre belle langue française. Et surtout, je n’ai pas oublié la promesse que je m’étais faite il y a quelques années. Je suis donc prêt et déterminé à faire de ma passion et de mon rêve un réel objectif. C’est la raison d’être de ce blog dans lequel vous pourrez suivre l’évolution de mes démarches et de mon travail pour devenir celui que j’ai toujours voulu être.

Pourquoi devenir parolier ?

Tant de raisons me traversent l’esprit, alors je vais essayer d’en intercepter une dizaine et de les lister pour que vous compreniez mieux ce qui m’anime vraiment :

  • Parce que j’aime et que je défends la langue française
  • Pour partager mes émotions à grande échelle
  • Pour que mon rêve devienne réalité
  • Pour vivre (de) ma passion à 100%
  • Pour avoir la joie d’entendre, un jour, un de mes titres à la radio
  • Parce que j’aime quand les chansons racontent des histoires
  • Pour que mon œuvre entre dans la vie des gens qui l’écouteront
  • Pour laisser une trace
  • Parce que mes voisins n’ont pas l’air convaincus de mes talents d’interprète lorsque je pousse la chansonnette sous la douche
  • Pourquoi pas ?

C’est vrai, ça : après tout, pourquoi pas ?

Laisser un commentaire